Désormais, chaque début d’année est rythmé par les étoiles, qui font la une de nos journaux. Pas les astres brillants qui illuminent notre ciel mais celles du Guide Michelin qui défrayent la chronique.

En effet, depuis 2019 chaque parution au mois de janvier du célèbre guide rouge provoque surprise et scandales dans le petit monde de la gastronomie. Marc Veyrat, Paul Bocuse, Paul Haeberlin, Pascal Barbot sont autant de chefs « mythiques » qui ont vu pour la première fois leurs établissements perdre une étoile.

Coup de comm pour certains, coup de tonnerre pour d’autres, on remarque surtout que les guides critiques ne laissent personne indifférent…

Mais restons positifs et félicitons Alexandre Mazzia, chef hyper créatif couronné cuisinier de l’année 2019 par le Gault & Millau dont le restaurant AM à Marseille promeut une cuisine contemporaine et en adéquation avec son terroir.

Nous avions d’ailleurs associé à l’occasion du dîner des grands chefs à Copenhague en 2015 notre Grande Cuvée 6 ans d’âge avec sa célèbre biscotte végétale, preuve en image.

Alors que certains chefs rendent leurs étoiles ou demandent à ne pas être jugés par le Michelin, nous nous sommes battus dès 2019 pour soumettre nos champagnes aux dégustateurs experts du Gault & Millau.

Fallait-il prendre les devants ? Est-ce qu’une petite maison comme la nôtre peut souffrir d’un bad buzz ?

Comme l’explique très justement Pierre Gagnaire, ces guides sont «à la fois notre gloire et notre perte ».

Nous avons donc estimé cette année-là que nous étions prêts, et quelques mois plus tard les résultats tombent.

Avant de sauter sur notre page pour voir nos notes, nous décidons de feuilleter délicatement le guide des champagnes 2020, et première stupéfaction.

Des vieux millésimés, des grands crus, … et même des cuvées de grandes maisons dont nous ne connaissions pas l’existence.

Une bonne leçon pour notre prochaine sélection.

Avec une moyenne de 15,6/20 sans avoir présenté de Champagne Millésimé, notre travail est récompensé, et pour une première participation, nous sommes (très) bien placés.

14,5/20 pour le VIRGINIE T. Rosé

15/20 pour le VIRGINIE T. Brut

15,5/20 pour le VIRGINIE T. Extra Brut

16,5/20 pour le VIRGINIE T. Grande Cuvée 6 ans

Aux premières loges pour observer notre évolution, vous savez que nous travaillons dur pour augmenter encore ces notes.

Petite aparté sur la créativité de la rédaction avec des accords assez improbables comme le Brut avec le « poulet aux langoustines » ou l’Extra Brut avec le « vol au vent financière ».

2019 fût une année charnière pour notre Maison.

Cette expression est souvent galvaudée, mais elle décrit avec justesse une année si riche en nouveautés, anecdotes, résultats et récompenses.

Le lancement de notre Millésimé 2009 Brut Nature y est pour beaucoup mais saluons les grands débuts de notre atelier de confection de cuvées sur mesure qui sublime notre savoir-faire.