Vous vous dites sûrement qu’il n’est ni malin ni flatteur de se vanter d’avoir triché. J’en suis moi-même encore surpris à ce jour.

Alors, pourquoi ai-je triché à un concours de vin international ?

En fin d’année 2015, Christina, une amie sommelière, nous demande instamment de participer avec la Grande Cuvée 6 ans d’âge aux grandes compétitions internationales. Ma mère et moi-même étions toujours un peu réticents de participer à ce genre de manifestations : trop de champagnes en dégustation, un jury hétérogène et surtout je crois, la peur de ne pas avoir les récompenses que nous méritions… à tort ?

Ceci étant dit, l’idée d’envoyer notre Grande Cuvée 6 ans d’âge, se mesurer aux autres Grandes Cuvées mythiques champenoises avait quelque chose d’excitant. Christina était sûre d’elle : notre champagne allait séduire. Je remplis alors le formulaire d’inscription en renseignant les critères objectifs comme l’assemblage, le dosage ou encore la couleur…

Et là, le drame. On me demande de me placer dans une catégorie de prix définissant « la valeur » de ma Grande Cuvée. Les plus grandes Cuvées de Champagne sont affichées à un prix de vente au-dessus des 100€. Problème ? Nous vendons notre Grande Cuvée 6 ans d’âge 69€ soit moins de 100€. Pourquoi une telle différence de prix ? La qualité ? Non. Nous avons simplement supprimé la plupart des intermédiaires. Nous sommes engagés et travaillons ma mère et moi comme des artisans.

Une Grande Cuvée “Prestige” ne doit pas se définir que par son prix, mais par sa personnalité unique et exceptionnelle, mais j’aurai l’occasion de vous décrire plus tard les étapes essentielles qui contribuent à la réussite de notre champagne. Je décide alors de mentir et de cocher la case pour me confronter aux cuvées à 100€ et plus.

Quelques semaines plus tard, suite aux dégustations à l’aveugle du jury, les résultats tombent. Notre champagne a remporté des médailles dans chacune des compétitions.

Aux côtés des plus Grandes Cuvées « Prestige » nous obtenons : une médaille d’argent au concours IWSC (International Wine & Spirits Compétition), de même pour Mundus Vini, l’argent et une master at The Drink Business. Inutile de vous dire que j’étais plutôt satisfait !

Il est réellement dommage de se faire juger par son prix ! Créer sa maison de champagne n’est pas de tout repos, car nous devons toujours donner le meilleur de nous-mêmes pour être plus créatifs, plus innovants.

Mon arrière-grand-mère, présidente du champagne Piper Heidsieck avait pour devise “Bien faire, laisser dire”.

Justement, j’ai envie de vous raconter ce que nous entendons par “Bien faire”. La prochaine fois, je vous parlerai de cette fameuse Grande Cuvée 6 ans d’âge et pour quoi elle est si… spéciale.